Ce qu’il en reste…