Au delà de nos perceptions…

 

« Au delà de nos perceptions » est ma pratique de la photographie infrarouge…enfin avec un appareil numérique dé-filtré, mais sans l’ajout de filtre passe haut pour la plupart du temps.

J’utilise un Canon 500D dé-filtré dans les IR.

La pratique de l’infrarouge, même avec un appareil dé-filtré, et je ne vous apprends rien, nécessite l’utilisation de filtres passe-haut additionnels qui bloquent le passage des longueurs d’ondes aux environs de 700nm selon le filtre utilisé.
Mais n’aimant pas trop les cadres, je me suis engagée dans la pratique de ce type de photos qui sont plus proches d’une réalité augmentée qu’autre chose…même s’il s’avère que parfois je joue le jeu de l’IR complètement.

Je traite ensuite les photos avec Rawtherapee pour développer mes « raw » en mixant les canaux pour obtenir ces rendus un peu étranges parfois, et très colorés.

Comme je le disais plus haut, cela me permet de confronter le monde à une réalité que nous ne percevons pas dans son entier.

La science me fascine et comprendre que notre vision n’est pas universelle, et je pense aux insectes, cela me permet de faire réfléchir sur la « toute puissance » de l’Homme qui souhaite adapter le monde a sa perception si bornée et encadrée par les infra rouges et ultra violets.

mon côté borderline m’incite à ne pas totalement correspondre à la norme de la pratique infrarouge…lassée de voir toujours ces mêmes images de paysage oniriques…pourtant jolis…mais qui restent dans le cadre, encore une fois.

je m’aventure donc tous les jours avec mes appareils et prends des clichés à la volée.

En voici le résultat.